LUPUS ERYTHEMATEUX SYSTEMIQUE

Le lupus érythémateux systémique est une maladie auto-immune chronique. C’est une maladie fréquente ; sa prévalence est de : 15,5 à 200/100 000 habitants aux Etats-Unis, 15 à 50/100 000 habitants en France. Au Maroc, il n’y a pas de registre national,

Elle touche surtout la femme jeune en âge de procréation (20 – 30 ans).

Il débute souvent par une grande fatigue, une fièvre, des lésions au niveau de la peau (masque lupique en ailes de papillon), une atteinte rhumatismale (douleurs articulaires, gonflement articulaire, pouvant intéresser plusieurs articulations : polyarthrite).

La maladie peut également débuter par une atteinte rénale, pulmonaire, cardiaque, voire même neuro-psychiatrique.

La Biologie : s’efforcera de conforter le diagnostic en recherchant les Ac antinucléaires et anti ADN, puis  va rechercher les répercussions de la maladie sur le plan général et sur les divers organes.

Le lupus est une maladie de gravité variable. Certaines formes sont bénignes se limitant à une atteinte des articulations et / ou de la peau. D’autres par contre , sont plus graves, se caractérisent par diverses atteintes viscérales (pulmonaire, , cardiaque, rénale…) pouvant menacer la vie du malade et entraîner par exemple une insuffisance rénale nécessitant l’hémodialyse et des moyens de prise en charge coûteux.

La prise en charge diffère selon le type d’atteinte. En général, elle est de longue durée et parfois même très difficile nécessitant le recours  parfois à l’hospitalisation.. Les médicaments utilisés sont nombreux : (antipaludéens de synthèse, corticoïdes, immunosuppresseurs…), en  plus des règles hygiéniques (écran solaire, éviter l’exposition au soleil, contraception: essentiellement à base de progestatifs). Les femmes présentant un lupus devraient avoir l’accord préalable de leur médecin traitant, avant de tomber enceinte.

Par Prestige Web Groupe 2015 - All Rights Reserved.